Corbeil infos, Corbeil-Essonnes, actualités et informations locales 91
societe-corbeil
social-corbeil
economie-corbeil
politique-corbeil
faits-divers-corbeil
loisirs-corbeil
sport-corbeil
accueil-corbeil

Copyright (C) 2009 corbeil.info.free.fr. Tous droits réservés. Photos : Bernard Gaudin, sauf mention spéciale

Une autre vision de l’actualité corbeil-essonnoise et des communes avoisinantes

 

 

 

Liens utiles
Contact 
Corbeil info

Figure emblématique du cyclisme corbeil-essonnois, Germain Combrisson est décédé le vendredi 17 juin 2011, à l’âge de 85 ans. A la tête de l’équipe de Corbeil-Essonnes durant quarante ans, il a dirigé près d’un millier de coureurs et cumulé quelques quatre mille victoires.

 

Pendant près de quarante ans, de 1954 à 1993, Germain Combrisson a donné au cyclisme corbeil-essonnois ses heures de gloire. Frère de Roger Combrisson, ancien député-maire de Corbeil-Essonnes, père de Jean-Luc Combrisson, ancien directeur des Services Techniques de la ville et ancien directeur du SIARCE, il s’est éteint le vendredi 17 juin 2011, à l’âge de 85 ans. Né en Seine-et-Marne le 8 avril 1926, Germain Combrisson est arrivée à Corbeil-Essonnes en 1941. Passionné de cyclisme dès le plus jeune âge, il a signé sa première licence à Puteaux (Hauts-de-Seine), aux Jeunesses Populaires et Sportives. En 1943, une première victoire  et un passage en 3ème catégorie récompensent ses efforts. Il fait alors la connaissance d’un certain Robert Chapatte. En 1944, il intègre l’Association Sportive des Cheminots Villeneuvois. Marié en mars 1947 avec Jacqueline Chauveau, il va habiter Paris durant près de deux ans. De retour à Corbeil en 1949, Germain Combrisson s’établira comme marchand de cycles en février 1952. Dans sa première boutique située rue des remparts, à l’actuel numéro 6, il va devenir le constructeur de l’Etoile Cycliste de Corbeil-Essonnes (ECCE).

Corbeil-Essonnes :
Décès de Germain Combrisson

Sport

18 juin 2011
Retour....

Bernard Gaudin

Meilleur dirigeant sportif corbeil-essonnois en 1977

 

C’est en 1954, que le cyclisme corbeil-essonnois va prendre son essor avec l’arrivée de champions comme Gilbert Leroux, Francis Liétard et autre Marcel Suquet. Deux ans plus tard, en 1956, la fusion des trois clubs cyclistes de la commune va donner naissance à l’Etoile Vélocipédique de Corbeil-Essonnes (EVCE), section qui intégrera l’Association Sportive de Corbeil-Essonnes en 1968. L’EVCE a connu ses premières victoires significatives en 1957 et en 1960 en devenant, notamment, championne de Seine-et-Oise par équipe. En 1962, Jacques Cadiou a remporté Paris-Rouen, la doyenne des classiques et  en 1963, Daniel Fix a gagné la grande finale de  « La Médaille » avant d’être sélectionné pour les Jeux Olympiques de Tokyo en 1964. En 1977, Germain Combrisson a été désigné « meilleur dirigeant sportif corbeil-essonnois ». Trois ans plus tard, en 1980, l’ASCE Cyclisme remportera le très convoité challenge Chobillon sur l’autodrome de Montlhéry. C’est cette même année que les cycles Combrisson se sont installés rue Saint-Spire. A la retraite en 1982, Germain Combrisson va continuer son action au sein du club cycliste local avec, en 1992, des résultats exceptionnels qui se sont soldés par 323 victoires, 7 titres de champion de l’Essonne, 8 titres de champion d’Ile-de-France, un titre de champion de Pologne, un titre de champion de France et une coupe de France Mavic. Cerise sur le gâteau, Erika Salumae  a remporté cette même année le titre olympique aux jeux de Barcelone en vitesse féminine. En 1993, victime de règlements de comptes politiciens, Germain Combrisson a quitté l’ASCE Cyclisme avec, à son actif, quelques 4.000 victoires.

Corbeil-Essonnes : Germain Combrisson devant sa boutique de la rue des Remparts.
Corbeil info

Associations sportives de Corbeil-Essonnes

Corbeil-Essonnes : Germain Combrisson a permis au cyclisme corbeil-essonnois de remporter près de 4.000 victoires.

Photo : DR

Photo : DR