Corbeil infos, Corbeil-Essonnes, actualités et informations locales 91
societe-corbeil
social-corbeil
economie-corbeil
politique-corbeil
faits-divers-corbeil
loisirs-corbeil
sport-corbeil
accueil-corbeil

Copyright (C) 2009 corbeil.info.free.fr. Tous droits réservés. Photos : Bernard Gaudin, sauf mention spéciale

Une autre vision de l’actualité corbeil-essonnoise et des communes avoisinantes

 

 

 

Liens utiles
Contact 
Corbeil info

Les agents hospitaliers en colère défilant sur la Nationale.

Une partie du personnel des hôpitaux Georges Clémenceau et Joffre-Dupuytren a bloqué, le jeudi 17 mars 2011,  la Nationale 7 à la hauteur du Genopole d’Evry. Les blouses blanches en colère sont inquiètes sur l’avenir des deux établissements de l’Assistance Publique - Hôpitaux de Paris qui pourraient fermer leurs portes.  

 

Venus en voitures, des dizaines d’employés des hôpitaux Georges Clémenceau, à Champcueil, et Joffre-Dupuytren, à Draveil, ont manifesté leur mécontentement en bloquant, le jeudi 17 mars 2011, en matinée, la RN7 à Evry. Rassemblés à la hauteur du rond-point du Genopole, les manifestants en blouses blanches ont voulu montrer leur inquiétude quant à la menace de fermeture qui pèse sur les deux établissements pour personnes âgées rattachés à l’Assistance Publique - Hôpitaux de Paris (AP-HP). Face à ce mouvement de contestation qui s’est achevé vers 12 heures 30, les forces de police ont procédé à la fermeture, dans les deux sens, de la Route Nationale entre Corbeil-Essonnes et Evry.

Evry :
Les blouses blanches bloquent la Nationale

Social

17 mars 2011
Retour....

Bernard Gaudin

Fermeture en 2014 ?

 

Situé à Champcueil, l’hôpital Georges Clémenceau est spécialisé, avec ses 390 lits, dans l’accueil et les soins destinés au personnes âgées. Géré par l’AP-HP, l’établissement sanitaire pourrait faire l’objet d’une fermeture partielle ou totale d’ici à 2014. Le vendredi 18 mars, en matinée,  Franck Marlin, député-maire d’Etampes, accompagné de Patrick Imbert, conseiller général,  devrait être reçu au Ministère de la Santé pour évoquer l’avenir de la structure hospitalière construite dans les années 1920.

 

Plus de 600 lits supprimés ?

 

Implanté à Draveil et spécialisé lui aussi dans la gériatrie, l’hôpital Joffre-Dupuytren est doté de 640 lits que l’AP-HP pourrait également supprimer ou répartir dans d’autres établissements de la région parisienne. Pour les employés, cette perspective est une réelle source d’inquiétude. Aussi, ils ont constitué un collectif médical de défense afin de s’opposer au projet de l’Assistance Publique - Hôpitaux de Paris.

Des employées inquiètes.
Corbeil info